Skip to content

Culture Luxe : Le Pineau des Charentes

Le Pineau des Charentes, authentique et délicieusement original ! Le Pineau des Charentes répond aussi au doux nom de  « vin de liqueur », après tout, ça lui va bien ! Je l’ai toujours dégusté bien frais à l’apéritif, ou avec du melon Charentais … off course ! Mais un jour quelqu’un m’a dit…. Et j’ai découvert quelques idées de recettes où le Pineau des Charentes se dévoile pertinent, délicieusement original et rafraichissant. (À consommer avec modération, il titre à 18°).

Raconte-moi le Pineau des Charentes

Je suis friande de légendes enveloppées de mystère, je trouve que ça pimente des instants de vie

aoc-pineau-des-charentes-map-terroirevasion-comVoici celle de la naissance du Pineau des Charentes. En l’an de grâce 1589, dans la petite ville de Burie en Charente-Maritime, un vigneron du nom de Pineau, tête en l’air et sans doute  pressé, verse dans un de ses tonneaux de Cognac au trois quart vide, du moût de raisin, en colère de son inattention (mais cependant économe !), il remise au fond de sa cave ladite barrique. Quelques années plus tard, après une belle vendange, il manque de contenants, et, avant de vider la fameuse barrique, il la goute ; le contenu se découvre sensationnel.

Une association pour le moins improbable, née d’une étourderie qui in fine se révèle « divine ». Info ou intox ? À vous de voir !!!

cepage-ugny-blanc-terroirevasion-comL’élaboration actuelle du Pineau des Charentes

Vous avez deviné que le Pineau des Charentes provient des Charentes en France, il est produit dans la région et les alentours de Cognac. Et pour cause, pas de Pineau sans Cognac.

AOC depuis 1945, l’appellation  a un cahier des charges strictes qui exige que le vigneron produise son distillat d’eau de vie de Cognac titrant au moins à 60° entre le 1er novembre et le 31 mars. Celui-ci, est ajouté l’année suivante au jus de raisin afin de  stopper sa fermentation, de conserver ses sucres et son fruité. On appelle ça le mutage, lorsque le jus de raisin et le distillat se fondent. Le Pineau  obtenu est ensuite conservé et vieillit en fûts de chêne français lui apportant une oxygénation et une oxydation lente et régulière.

Le Pineau blanc est composé principalement des cépages : Ugny blanc, Colombard, Folle blanche, Sémillon, Sauvignon, Montils, Meslier. Il vieillit obligatoirement 12 mois en fût de chêne et 6 mois en bouteille ; pour nous offrir une riche palette aromatique : pêche, prune, fruits secs (amande, pruneau), miel. Idéal avec du : Melon au jambon de Parme,  Cake au fromage, Cailles et coq au Pineau, Fourme de Montbrison, Ricotta à la framboise, tartes aux prunes.

alambic-charentais-cognac-les-ormeaux-terroirevasion-comLes Pineaux rouge et rosé sont essentiellement composés de : Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Malbec, Merlot noir. Offrent des arômes de fruits noirs mûrs (cassis, griotte, mûre), d’épices (cannelle, réglisse, vanille). Leur vieillissement est de 8 mois sous bois et 4 en bouteille avant leur commercialisation. Ces pineaux escortent avec élégance : du tourteau  fromager, du petit gibier cuisiné au Pineau, des fromages de chèvre plutôt frais et fatalement du gâteau au chocolat.

Pour les Vieux et très vieux Pineaux des Charentes, le vieillissement se prolonge en fût  de 5 à 10 ans au moins. Un travail de longue haleine qui leur apporte leurs qualités organoleptiques si particulières de rancio (Miel, vanille, cannelle et notes de noix), alliance idéale avec des fromages à pâte persillés, foie gras et desserts chocolatés.

barrique-de-cognac-domaine-favre-oleron-terroirevasion-comIl faut savoir qu’à l’issue des 18 mois, le viticulteur doit présenter son produit au Comité de Dégustation du Syndicat du Pineau qui accorde ou refuse l’agrément, la preuve d’un suivi de qualité. J’ai pu aussi remarquer que chaque  Pineau détient sa personnalité, la touche du vigneron !

Le Pineau des Charentes est une mistelle du mot  italien « misto », qui veut dire « mélangé ». L’union de la force, de la douceur et du temps qui aboutit à cette harmonie exceptionnelle.

Pour plus de renseignements :

Comité National du Pineau des Charentes

Je remercie pour leur accueil et leur disponibilité : Monsieur Jean-Marie Baillif  Président du Comité, Monsieur Yves Ménard  Responsable de la Commission de Publicité, Madame . Ainsi que les viticulteurs : Monsieur Pascal Favre – Domaine Favre à Saint Pierre d’Oléron, Monsieur Laurent Raine – Les Ormeaux à Pons et remerciements à Monsieur Yves Ménard et Monsieur Jean-Marie Baillif – Domaine du Chêne à Saint Palais-de-Phiolin pour la dégustation de ses très vieux millésimes.

Sylvie Deroire

Be First to Comment

Laisser un commentaire